Organisation Générale des Consommateurs d'Occitanie ORGECO 31
Organisation Générale des Consommateurs d'OccitanieORGECO 31 

LINKY - Le compteur électrique "connecté" :

Linky est un compteur « intelligent » développé par ERDF et censé transmettre à distance des données de consommation.

 

Le compteur électrique Linky est un outil d’ajustement des consommations d’électricité aux moyens de production disponibles se basant sur les consommations relevées régulièrement chez les usagers.

 

Malgré son rôle d’indicateur fiable de sa consommation électrique, son intérêt reste limité. Depuis sa sortie de nombreux débats sont apparus, notamment autour de ses inconvénients.

Tout d’abord, concernant l’émission d’ondes : ce compteur utilise des radiofréquences (les CPL, Courants Porteurs en Ligne) pour transmettre ses données. Ces émissions électromagnétiques ne sont pas classées "cancérogènes", seulement "cancérogènes possibles" par l'Organisation Mondiale de la Santé.

L’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail devrait rendre un avis quant à la dangerosité de ces compteurs d’ici la fin de l’année 2016.

 

Il est certain que ces compteurs présentent des risques d’émission d’ondes comme bon nombre d’appareils qui nous entourent. Toutefois, elles ne sont pas aussi importantes que celles émises par les téléphones mobiles ou le Wifi. De même, ces compteurs émettent entre 0.2 et 0.4 volt par mètre de 50 cm à 1 m ; voltage qui est considéré comme inférieur au seuil de tolérance européen.

 

D’autre part, ces compteurs peuvent également présenter des risques d’interférences avec d’autres appareils fonctionnant sur la même fréquence.

 

Par ailleurs, il a été relevé que certains compteurs testés étaient à l’origine d’incendie. Ce phénomène reste cependant rare (seulement 8 cas sur 300 000 compteurs installés pendant l’expérience).

 

On peut ensuite s’interroger sur la protection de la vie privée puisque le relevé est effectué plusieurs fois dans la journée. La Commission Nationale d’Informatique et Libertés a relevé que « les heures de lever et de coucher, les heures ou périodes d’absence ou encore, sous certaines conditions, le volume d’eau chaude consommée par jour, le nombre de personnes présentes dans le logement » pourraient alors être connu par ERDF.

 

De plus, bien que ce compteur ne soit pas officiellement à la charge des usagers, on peut s’interroger sur la possible répercussion ultérieure des coûts de son installation sur le tarif d’acheminement de l’électricité.

 

La pose d’un comptage communicant s’effectue à l’initiative d’ERDF conformément au décret n° 2010-1022 du 31 août 2010. En tant qu’abonné, au regard des Conditions Générales de Vente d’électricité, vous ne pouvez donc refuser le changement de compteur, d’autant que celui-ci se fait « sans frais pour l’abonné ».

Toutefois, la loi ne prévoit quant à elle aucune sanction d’un tel refus.

 

Il reviendrait aux collectivités territoriales d’en contester l’installation. Seulement, la loi d’août 2015 sur la transition énergétique, impose aux entreprises de distribution de l’électricité de moderniser leur système de comptage. De ce fait, leur refus d’installation pourrait se voir invalider. 

TOULOUSE :

 

CONTACT :

Téléphone: 05.61.29.84.76 Mobile : 07.50.07.92.73

Mail: orgeco31@gmail.com

Facebook : Orgeco 31

 

ADRESSE   :

Bâtiment A

20, chemin de la  Cépière

31100 TOULOUSE

 

Du lundi au Jeudi :

de 9h à 17h.

Le vendredi :

de 9h à 16h. 

 

COLOMIERS:

 

CONTACT :

TELEPHONE : 09.82.33.58.86 

 

ADRESSE: Place du Cantal 

31770 COLOMIERS

Salle 3 et 4

 

Le Mardi et Jeudi 

de 9 h à 12 h  et de 14 h à 17 h